Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Arts visuels

Tourisme culturel

Expositions estivales à La Sarre

// Maryse Labonté - 7 juil. 2014

Numéro : Juillet-août 2014

 

Une oeuvre de Eddyenne Rodrigue
photo : Courtoisie

 

Jusqu’au 7 septembre, la Commission des loisirs de La Sarre accueille trois expositions en arts visuels. Outre l’exposition extérieure d’oriflammes qui se tient dans les rues de La Sarre, deux expositions sont présentées en salle. L’artiste Eddyenne Rodrigue présente au Centre d’art Rotary Hommage à notre histoire, tandis qu’à la salle du conseil municipal, une exposition d’un collectif d’artistes partageant le plaisir de faire du portrait nous présente Ateliers de portrait : les beaux mardis.

 

Hommage à notre histoire 

 

Eddyenne Rodrigue est une artisane d’expérience. Elle est présente depuis longtemps sur la scène régionale. Plusieurs la connaissent pour son installation composée de superbes bernaches ou encore pour celle sur l’histoire du costume et de la mode.

Eddyenne est de retour avec une autre exposition en 3D. Cette fois-ci, sa création repose sur l’histoire de la ville de La Sarre, qui fêtera son 100e anniversaire en 2017. À partir de recherches dans des documents historiques consultés à la Société d’histoire, de photos d’époques et d’histoires racontées par des bâtisseurs, elle s’est lancée dans la fabrication de près d’une trentaine de maquettes représentant des scènes historiques de la vie courante du début du 20e siècle. Les maquettes sont réalisées à partir de textiles, papier collé, bois et fil métallique, le tout en format miniature. C’est là une autre collection d’envergure qui se veut cette fois-ci un hommage à nos ancêtres. 

 

Heures d’ouverture : mardi au vendredi, de 13 h à 16 h 30 et de 19 h à 21 h

Samedi et dimanche, de 13 h à 17 h jusqu’au 7 septembre.

 

Ateliers de portrait : les beaux mardis

 

Cette expositionregroupeles travaux d’une dizaine d’artistes : Rosaire Corriveau, Céline Demers, Francine Gauthier, Ginette Hallé, Jeannot Hamel, Rose Marquis, Michel de Maupeau, Cécile Lamarre, Cristiane Plante et Louisa Nicol.

 

L’expérience a été entreprise par l’artiste Louisa Nicol. Pendant l’été, tous les mardis soir, Louisa invite les artistes à se réunir à l’École Beaux-arts Rosa-Bonheur à Palmarolle. Un modèle vivant prend la pose pendant qu’on tente de lui rendre justice par le dessin.

 

Depuis plus de 5 ans, les artistes ont la chance de se réunir pendant les autres saisons de l’année dans l’atelier des artistes Ginette Hallé et Rosaire Corriveau qui offrent le même genre d’atelier. Les artistes profitent donc d’une occasion exceptionnelle d’explorer librement leur travail artistique, sans directive, tout en partageant la présence dynamique de modèles issus du milieu.

 

L’idée d’une exposition collective a pris naissance à la suite de leur expérience en atelier. Les dix artistes ont réalisé que leur approche pourrait donner lieu à une collaboration qui prendrait la forme d’une exposition. Une trentaine de dessins de modèles vivants cohabitent à la salle du conseil municipal. « Cette exposition, c’est avant tout le plaisir de faire du portrait ensemble, du travail d’équipe et beaucoup de créativité. Ce qui est intéressant dans cette approche, c’est que chacun interprète à sa façon ce que le modèle nous renvoie comme personne », mentionne l’une des artistes, Cécile Lamarre.

 

Heures d’ouverture : du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h et de 13 h à 16 h jusqu’au 5 septembre.

 

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler