Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Musique

Tourisme culturel

Festival classique de l’Abitibi-Témiscamingue / Classique peut-être, mais certes éclaté!

// Louise Lambert - 10 juil. 2014

Numéro : Juillet-août 2014

 

Les artistes en prestation lors de l'édition 2014
photo : Courtoisie

 

Du haut de ses cinq ans bien sonnés, le Festival classique de l’Abitibi-Témiscamingue annonce une impressionnante programmation sous le thème Un classique qui s’éclate. Une édition qui flirte avec le tango et le jazz, ce qui promet de grands moments de musicalité, de virtuosité, de sensualité. Un classique qui s’éclate comme il se doit.  

 

Les quatre as de Quartango (et son contrebassiste René Gosselin, né à Senneterre), le réputé Oliver Jones Trio auquel se joint la violoniste classique Josée Aidans, ainsi que le versatile Ensemble TrioSphère (avec Gino Quilico à la 4e édition) occuperont chacune des soirées offertes au Club Sports Belvédère, les 15, 16 et 17 août. Un concert pour les enfants, le samedi après-midi, portera la signature fantaisiste de Natalie Choquette, très heureuse de revenir au festival après en avoir présidé la troisième édition. Le dimanche après-midi sera bucolique à souhait au Pavillon La Romance, près du lac Blouin, avec la présence d’Alexander Sevastian, un virtuose de l’accordéon maintes fois récompensé par les prix les plus prestigieux.

 

Fidèle à sa mission qui est de faire connaître les musiciens de la région et de la relève, le festival loge sa série Circuit classique au nouveau Complexe Edgar-Davignon, qui abrite le Conservatoire de musique et le Centre de musique et de danse de Val-d’Or. Quatre jeunes musiciens d’ici partageront le programme du dimanche matin, soit le trompettiste Julien Cossette (Amos), le guitariste Kaven Meilleur Morin (Rouyn-Noranda), ainsi que les pianistes Emma Fekete et Annie-Claude Dallaire (Val-d’Or). Cette matinée dominicale aura aussi des airs de famille avec la présence des sœurs Éléonore et Ariane Lagacé, filles de la diva Choquette, qui seront accompagnées par leur père Éric Lagacé, le contrebassiste d’Oliver Jones.

 

Pour nous mettre en appétit dès le début du mois d’août, le Pavillon La Romance accueillera le saxophoniste Donald Ferland et la chanteuse Valérie Gourde (dimanche 3 août), suivis de la chorale du Centre de musique et de danse de Val-d’Or (dimanche 10 août).

 

Le Festival classique s’est donné pour mission de faire connaître la musique classique sous toutes ses formes en accueillant des artistes de renommée nationale et internationale et en mettant en valeur les talents de notre région. Répondant haut la main à cet objectif, cette 5e édition nous fait des propositions auxquelles il sera bien difficile de résister.

 

Pour consulter la programmation : www.fcat.ca

 

                                              

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler