Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Humeur

Chronique Humeur

Suggestions d’activités estivales dans l’ordre ou le désordre

// Philippe Marquis - 3 juil. 2014

Numéro : Juillet-août 2014

 

 

Dormir dans un champ d’herbes folles. Marcher pieds nus sur la rosée matinale en chargeant ses poumons de fraicheur.

 

Prendre son temps par la main, se le donner et l’offrir aux autres… Sortir des habitudes pour pénétrer l’inexploré. Changer de trail  et se retrouver ailleurs… ensemble, ailleurs. Être soi… sans image fixe, sans maquiller quoi que ce soit… s’inspirer des nuages.

 

Se décharger des poids inutiles du quotidien et sentir ses épaules se redresser. Voir fleurir les plantes, regarder les grues voler dans le ciel. S’imaginer, ma fille et moi, qu’on plane au-dessus de nous. Observer une libellule ou un colibri. Grimper une colline.

 

Avancer lentement, à tâtons, pieds nus dans la rosée nuptiale. Regarder les étoiles. Siffler avec les grenouilles. Attiser doucement le feu. Prendre les enfants assoupis et les porter au lit. Oublier l’école pour une saison. Chanter des chansons, se raconter des histoires, se tenir au chaud jusqu’aux premières lueurs puis aller se baigner.

 

Prendre des couleurs, s’arrêter pour admirer l’arc-en-ciel. S’étendre sur la plage, nager à contre-courant et plonger en apnée pour prospecter la profondeur. Changer de point de vue en grimpant aux arbres. S’en balancer aux branches…

 

Entendre l’ondée qui frappe les vitres, la toile de la tente, la tôle de la grange. S’accorder, ensuite, à nouveau aux oiseaux, à l’eau qui coule un peu partout ou aux frémissements des peupliers. Arroser le jardin avec son eau de pluie.

 

Cueillir des fleurs sauvages pour sa mère. Pousser tranquillement son aïeul sous l’ombre d’un arbre et boire une liqueur avec elle en fredonnant ses airs. Aller se promener en forêt, dans le rang ou dans le quartier. Pédaler hors des sentiers… sur sa grande route. Te prendre par la main.

 

Ramasser les petits fruits pour faire des tartes, des confitures que nous mangerons l’hiver venu. Passer la journée au lac avec les potes. Prendre du temps pour jaser aux voisins. Participer à une corvée. Embarquer des pouceux. Aller visiter les grands-parents. Permettre aux amis de partir quelques jours en prenant soin des petits.

 

Fêter ensemble ! Accueillir la visite qui vient au festival. Faire de la place pour que tout le monde soit à l’abri et partager pour que chacune et chacun puisse bien manger. Échanger des sourires aux gens croisés sur la rue.

 

Tout ça et tant d’autres aventures. Tout ça et tout ce que vous voudrez. Tout ça sauf l’austérité.

 

Passons un bel été !

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler