Menu

  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • ACHAT LOCAL ET MÉTIERS D'ART
  • À LA UNE
  • ÉDITORIAL

Articles // Général

Le Parc botanique À Fleur d’eau a 25 ans

Un lieu pour faire fleurir le bonheur!

// Netta Gorman - 7 juil. 2014

Numéro : Juillet-août 2014

 

Parc botanique À Fleur d'eau à Rouyn-Noranda
photo : Netta Gorman

 

Cette année marque le 25e anniversaire du Parc botanique À Fleur d'eau à Rouyn-Noranda. Projet d’envergure arrosé de passion et de travail acharné de sa fondatrice Mme Julienne Cliche, c’est en 1989 qu’ont eu lieu les premières plantations aux abords du lac Édouard.

 

Après le départ de Mme Cliche, le parc est tombé en abandon pour ensuite retrouver une nouvelle vie en 2008, redessiné, arraché et replanté. Roger Lévesque, chef jardinier au parc depuis 2009, nous raconte : « Le parc botanique, c’est la tranquillité. Les gens y vont le matin pour marcher, l’après-midi pour lire, pour relaxer. Le groupe de personnes touchées par le deuil périnatal y vont pour se recueillir à l’arbre de La fête des anges. Les gens peuvent aussi choisir d’adopter un arbre honorifique. C’est moi qui suis responsable du choix de l’essence et de l’emplacement des 850 arbres au parc... Parfois on me demande des conseils d’horticulture. Je suis très occupé ici ! »

 

Avec une superficie de 4 hectares, le parc comprend vivaces et annuelles, dont la fleuraison s’étend jusqu’au début octobre, avec son apogée en août et septembre. « Beaucoup viennent ici pour les photos de mariage », poursuit M. Lévesque. « Parfois ils sont 4 ou 5 en ligne, en plus des photos de graduation au pavillon Cliche. »

 

Manon Girard, résidente sur la rue Iberville, se remémore : « Ma grand-mère Yvette Pilote a travaillé avec Mme Cliche au tout début de ce beau projet de parc botanique. Je me souviens, quand j’étais enfant, ce lieu était un dépotoir et aujourd’hui nous voici entourés de fleurs et d’arbres avec une nette amélioration dans la qualité de l’air et de la beauté naturelle », s’enthousiasme-t-elle. « L’hiver, nous y faisons de la raquette en famille, le printemps, nous y prenons des photos, nos enfants jouent souvent au parc l’été, nous y avons même cueilli des chenilles pour ensuite libérer les papillons pour qu’ils profitent des fleurs. Ce parc est un élément important pour notre qualité de vie. »

 

Le jardin communautaire du parc profite d’un sol riche et sain où se donnent des formations de compostage. Chaque année, il y a du nouveau : en plus de la plantation de nouvelles plantes aux feuillages colorés au parc géologique, il y aura cette année un boisé nouvellement aménagé avec à la disposition de la population des tables de pique-nique ainsi que de nouveaux bancs qui s’ajouteront au sentier autour du lac.

 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler