Menu

Chroniques // Sports et plein air

Le bâton de marche

// André Jacob - 1 nov. 2011

Numéro : Novembre 2011

 

L’automne est déjà avancé, les vélos sont probablement déjà rangés, les raquettesse rapprochent sûrement de la porte du hangar. La randonnée à pied est tout à fait de mise en attendant les sorties de ski ou de patin. Novembre offre encore de jolies périodes d’ensoleillement et quiconque est le moindrement à l’affût saura en profiter. J’ai eu la chance de m’initier au trekking lors d’un récent voyage et j’ai découvert l’utilité d’une pièce d’équipement que je réservais pour la raquette : le bâton de marche.

 

Qu’il soit en aluminium ou que vous l’ayez fabriqué vous-même, le bâton de marche permet un meilleur équilibre en descente et un appui supplémentaire en montée. Il peut être utilisé en simple comme en double, pour un prix au détail variant de 16 à 50 $ (unité ou paire). Pour les plus créatifs, la fabrication d’un bâton de marche représente une excellente activité à réaliser avec les enfants, qui pourront les décorer selon une thématique, en prévision d’une sortie ultérieure. Quelques conseils de fabrication : le bâton doit avoir une hauteur d’au plus 5 centimètres au-dessus de la main lorsqu’empoigné et il doit offrir une bonne prise. À titre indicatif, le coude  doit être dans un angle variant de 70 à 100 degrés, selon le confort de chacun.

 

Les bâtons de marche peuvent également servir de mâts pour s’abriter sous une bâche (que vous pouvez laisser dans votre sac à dos ou votre véhicule), en cas de mauvais temps imprévu…

 

Évidemment ne partez pas sans les essentiels : allumettes ou briquet, lampe de poche, canif et corde. Eh oui : la corde est tout aussi importante en cas de pépin.

 

Profitez des belles journées ensoleillées restantes en sentier, que ce soit seul, entre amis, en couple ou en famille. 

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler