Menu

Chroniques // CULTURAT

Chronique

ACHETER LOCAL, C’EST PRENDRE SOIN DE SA RÉGION

// Mélanie Hallé - 4 déc. 2018

Numéro : Décembre 2018 / Janvier 2019

 

Caroline Arbour, joaillière, dans les ateliers de SCARO
photo : Hugo Lacroix

 

Périodiquement, on entend parler de prioriser l’achat local. Au-delà des enjeux environnementaux et éthiques, qu’est-ce que ça nous apporte? Pourquoi devrait-on accepter de payer plus cher pour quelque chose qui est produit localement?

Ce n’est un secret pour personne, quand on paie un bien moins cher que le coût réel de production, ça signifie que c’est quelqu’un d’autre qui paie le véritable coût à notre place (coût environnemental, coût en conditions de travail, etc.). Qu’est-ce qui se cache derrière les coûts plus élevés des biens produits au Québec? Il y a tout d’abord le prix des matières premières, qui tient compte des normes environnementales en vigueur au Québec. Il y a ensuite le coût de la main-d’œuvre nécessaire pour réaliser les différentes étapes de la production. Il faut également tenir compte des autres coûts liés au fonctionnement : électricité, loyer, assurances. Viennent ensuite les commissions que se prennent les différents commerces et qui varient de 30 % à 50 % du prix de vente au détail. La part de profit qui reste (0 % à 20 %) sert à payer la publicité, l’administration ou à investir dans de meilleurs équipements. S’il en reste suffisamment, il arrive que l’artisan puisse se verser un salaire.

MAIS QU’EST-CE QUE ÇA CHANGE CONCRÈTEMENT?
Acheter local, c’est d’abord et avant tout choisir d’investir dans notre économie, choisir de protéger des emplois ici. L’impact est d’autant plus grand si les produits achetés ont été fabriqués ou transformés dans la région, à partir de ressources locales. Les produits fabriqués ici répondent aux normes environnementales et aux coûts de la main-d’œuvre en vigueur au Québec. Comme les artisans ne peuvent pas rivaliser avec les produits importés à bas prix de l’étranger, s’ils veulent réussir, ils doivent faire preuve de créativité et utiliser des matériaux de qualité. Généralement, acheter chez un artisan est un gage de qualité et de durabilité, ce qui permet, à long terme, de réduire sa consommation. Sans oublier que la présence de plusieurs petites entreprises florissantes améliore l’offre de produits et de services, ce qui contribue à la qualité de vie générale. Sans compter que l’argent dépensé localement est souvent réinvesti localement.

Acheter local, c’est tout ça, mais avant toute chose, il s’agit d’une expérience humaine. Avez-vous déjà participé à un marché de Noël? Pris le temps de discuter avec un artisan? Lorsqu’on s’y rend avec un esprit de découverte, on y rencontre des artisans passionnés et inspirants, on y trouve des produits de qualité et durables, on y découvre de nouvelles saveurs. On y échange des connaissances, on aide à préserver le savoir-faire. On peut trouver des objets uniques, des créations en série limitée ou des contacts pour une création sur mesure. Au fil des marchés, des liens se tissent et ces échanges enrichissent nos communautés.

Alors? Comment voulez-vous vivre votre magasinage du temps des fêtes cette année?

Chaque année, en novembre et décembre, les marchés de Noël se déploient un peu partout dans la région. Ces événements publics offrent la possibilité aux citoyens d’aller à la rencontre des artistes et des artisans locaux et de faire de belles découvertes, en plus de favoriser l’achat de produits locaux pour le temps des Fêtes.

 

Print Friendly and PDF

Commentaires

Publicités

Vous vous apprêtez à être redirigé
vers la Boutique des arts CULTURAT.

Continuer Annuler